12 novembre 2021 : deuxième décennie mondiale pour la sécurité routière

Courant  2020, l'Assemblée générale de l'Organisation des Nations unies (ONU) a voté une résolution, déclarant 2021-2030, deuxième
décennie d'action pour la sécurité routière Cette résolution s'est traduit le 28 octobre 2021 par un Plan d'action mondial pour la sécurité routière, piloté par les Nations unies et l'Organisation mondiale de la santé (OMS).
Son objectif est de réduire de moitié le nombre de tués et de blessés graves à l'horizon 2030 au niveau mondial. Cette action est intégrée aux objectifs de développement durable pour l'humanité et la planète, adoptés par l'ONU Parmi les mesures envisagées ;

Améliorer la sécurité des infrastructures routières, en particulier dans les pays à bas et moyen revenu

Améliorer lasécurité des véhicules et agir sur la question des équipements (casque, ceintures, airbags...)

Promouvoirle transport multimodal et faire intervenir l'aménagement du territoire de sorte à créer une combinaison optimale de l'offre de transports, en gardant à l'esprit les besoins des usagers de la route vulnérables

Mieux sensibiliser et former les usagers : les Nations unies considèrent comme primordial d'encourager l'éducation routière au plus tôt, de mettre en place un système solide de formation à la conduite et de délivrance des permis de conduire, d'informer et sensibiliser l'opinion publique à ce sujet et de mettre en œuvre des mesures efficaces de contrôle et de sanction en cas de comportement dangereux sur les routes

Renforcer les services de secours, avec allocation des moyens nécessaires.

Commentaires :

Les années passent et l'objectif reste le même depuis une dizaine d'année sans pour autant qu'il soit atteint, que ce soit au niveau européen ou au niveau mondial. Certes, la pandémie permet momentanément de donner l'illusion d'être sur la bonne voie mais la reprise économique fin 2021 marque aussi la reprise de l'accidentalité sur les routes.








.