20 octobre 2021 :  Accidentalité contrastée en septembre


Selon le baromètre de l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), 263  personnes ont perdu la vie sur les routes de France  métropolitaine en septembre 2021. Comparé au mois de septembre 2020, 3 personnes de moins ont été tuées, soit une baisse non significative de  -1 %. Il convient de noter que ce nombre en 2020 a été ramené de 275 à 266, occasion de rappeler que les données mensuelles sont des estimations avec une marge d'erreur de + ou - 5 %. Sur les trois premiers trimestres de l'année, la mortalité est en hausse de +6 % et en année glissante sur les 12 derniers mois, la mortalité routière reste en baisse de - 3 %.

Il était légitime de s'attendre en ce mois une remontée de la mortalité conjuguée avec la reprise progressive de l'activité et donc du trafic. Or ce dernier n'est qu'en légère hausse par rapport à septembre 2020 (de l'ordre de 5%). D'ailleurs, la mortalité de septembre 2021 reste inférieur de 15% à celle de septembre 2019.

En revanche, le nombre d'accident corporel et celui des blessés est supérieur. Il est même dans la moyenne haute des dix dernières années.

Le nombre d'accidents corporels enregistrés par les forces de l'ordre s'établit à 5 602 en septembre 2021, supérieur au résultat de l'an dernier (5 226 accidents, soit 376 accidents corporels de plus qu'en septembre 2020) ainsi qu'au résultat du mois de septembre 2019 (5 127 accidents, soit 475 accidents corporels de plus et une augmentation de +9 %). 6 965 personnes ont été blessées en septembre 2021, un résultat supérieur de +9% par rapport à septembre 2020 et de +10% par rapport à septembre 2019 : il avait été enregistré 6 386 blessés en septembre 2020 et 6 320 blessés en septembre 2019.

Ce constat ne peut véritablement s'expliquer, d'autant que les analyses, notamment par mode se font habituellement uniquement sur la mortalité. La mortalité piétonne en septembre 2021 est semblable à septembre 2019 mais plus élevée qu'en septembre 2020 avec 38 piétons tués. La mortalité cycliste pour septembre 2021, avec 21 cyclistes tués, est, en revanche,  très nettement inférieure à celle de septembre 2020 (16 tués de moins) et comparable à celle de septembre 2019.

La mortalité motocycliste, avec 60 tués, est inférieure de -15% par rapport à la moyenne de ces 5 dernières années. La mortalité des automobilistes est légèrement inférieure à celle de septembre 2020 et très inférieure à septembre 2019 : 114 automobilistes ont été tués en septembre 2021 contre 119 en septembre 2020 (soit 5 tués de moins) et 139 en septembre 2019 (soit 25 tués de moins).


Lire les analyses des mois de septembre