10 Novembre 2020 : Nouvelle très forte baisse de l'accidentalité pendant ce deuxième confinement


Selon l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), 170 personnes ont perdu la vie sur les routes de France métropolitaine en novembre 2020 soit une très forte  de -33,9 % par rapport à novembre 2019 (87 vies épargnées). Sur les onze derniers mois, la mortalité baisse de -21,4%.  Sur les douze derniers mois, la mortalité routière est également en forte de baisse de -19,6%, soit une baisse de la mortalité qui s'annonce inédite tout comme est cette année 2020.

Tous les indicateurs d'accidentalité sont à la baisse. Ce niveau si bas de l'accidentalité s'explique par l'effet du second confinement mis en place à partir du 30 octobre 2020 qui a prévalu tout le mois de novembre.

Cette fois, cependant, le taux de mortalité (nombre de tués rapporté au nombre d'accident) est plus élevé que la moyenne annuelle de 2 points (60 contre 58) sans pour autant atteindre les niveaux du 2 ème trimestre.

A noter que les mortalités des automobilistes (84 tués) et des piétons (26 tués) sont bien inférieures à celles observées les mois de novembre de ces 10 dernières années alors que celle  décès des cyclistes, des cyclomotoristes et des motocyclistes est stable, avec respectivement 15, 9 et 28 tués. Cela tendrait à penser que ces catégories d'usagers respectent moins les mesures de confinement.


Lire l'analyse des mois de novembre passés