16 janvier 2021 : la pandémie fait encore reculer la mortalité routière

Selon le baromètre de l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), 171 personnes ont perdu la vie sur les routes de France  métropolitaine en janvier 2021. Comparé au mois janvier 2020 où l'on avait déploré 264 morts sur ces routes, 93 personnes de moins ont été tuées, soit une baisse spectaculaire  de -35 %. En année glissante sur les 12 derniers mois, la mortalité a chuté de - 28%).  Cette baisse spectaculaire est la résultante de la période de couvre-feu que la France connait depuis le 14 décembre 2020 entre 20h et 6h00. Il a été étendu de 18h à 6h à partir du 12 janvier 2021 pour 25 départements, et le samedi 16 janvier pour toute la France métropolitaine).

Rappelons que Janvier 2020 avait été un mois inquiétant puisque le plus meurtrier depuis dix ans.

Le nombre d'accident a également baissé de -24%, ce qui fait que la gravité est dans la moyenne que la moyenne soit 49 personnes tuées pour 1000.  Il est évident que le couvre-feu a un double effet bénéfique sur la sécurité routière. Il fait chuter le trafic routier, principalement le trafic motorisé d'une part et d'autre part, il le fait chuter la nuit, période où le taux de gravité est le plus élevé. Par mode, tous les modes bénéficient de cette baisse de la mortalité, principalement les piétons particulièrement exposés à en cette période de l'année.

Février devrait encore connaître une baisse de la mortalité au regard de l'année 2019, puisque le couvre-feu se prolonge et qu'en 2020, le confinement n'avait commencé qu'à mi-mars.


Lire les analyses des mois de janvier