22 octobre 2020 : La baisse de la mortalité routière se poursuit

Octobre 2020: la baisse de la mortalité se poursuit

Selon le baromètre de l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), 275  personnes ont perdu la vie sur les routes de France  métropolitaine en septembre 2020. Comparé au mois de septembre 2019, 35 personnes de moins ont été tuées, soit une baisse nonsignificative de  -11,3 %. Sur les trois premiers trimestres de l'année, la mortalité est en baisse de 20% et en année glissante sur les 12 derniers mois, la mortalité routière est en baisse de - 15,9%. Ces baisses de la mortalité sont évidemment historiques. Elles sont débutées avec le début de l'actualité de la pandémie en février. Elles se sont accélérées avec le confinement et se sont maintenues dans la période de déconfinement , certes à un degré moindre. Ces baisses sont en relation directe avec le volume de trafic quasi nul pendant la période de confinement puis reprenant progressivement dans le courant de l'été. Le fait que la baisse de la mortalité se maintient en septembre indiquerait que les français continuent de moins se déplacer au quotidien, sauf pour les déplacements en vélo. Ce mode connait un certain engouement résultant de la création de pistes dites coronapistes cyclables. L'augmentation significative de cette pratique se traduit automatiquement par une augmentation de l'accidentalité. Outre le volume de vélo, nous avons à faire à de nombreux débutants dans ce mode de déplacement d'un part et d'autre part à des pistes provisoires pas toujours de qualité et bien aménagés pour faire face aux conflits avec les autres usagers. Le couvre-feu décrété le 17ocotbre pourrait également avoir un impact sur le nombre d'accidents et leur gravité, les accidents survenant de nuit étant souvent plus graves.