Risque routier

Définition :  Le risque routier est la possibilité que survienne un accident de la route pour le moins corporel au regard de l'exposition
à la circulation routière.

Commentaires : Il n'existe pas de définition normalisée du risque en général, qui d'une certaine façon virtuelle. A ne pas confondre avec la notion de danger qui est la cause du risque d'avoir un accident. D'où l'importance de la notion d'exposition au risque, exposition qui passe par une analyse du risque. L'accident étant multi-facteur, on devrait parler des risques routiers. C'est l'analyse des accidents qui permet  de quantifier ces risques au travers d'indicateur d'exposition au risque et dans la mesure du possible de donner un échelle de risque.

L'exposition au risque en sécurité routière peut être mesurée au regard de différents paramètres qui correspondent à différents points de vue : la population en terme de santé publique, la longueur du réseau (pour la sécurité des infrastructures), le parc de véhicules (pour la sécurité des véhicules) et la circulation exprimée en  kilomètres parcourus (pour les politiques modales de sécurité routière).

Ce dernier indicateur s'exprimé en milliard de kilomètres parcourus. Ainsi, le risque d'être tué dans un accident était en France de 5,8  par milliards de véhicule-kilomètres (indicateur de mesure utilisé pour calculer  la distance parcourue). Ce risque a baissé de 62% depuis 2000, ce qui permet de mesurer plus justement l'efficacité de la politique de sécurité routière que l'indicateur brute du nombre de tués, puisqu'il est ainsi corrigé de l'évolution du trafic qui a augmenté pendant la même période de 16%.  Ce risque est de 4,5 en Allemagne et de 3,4 au Royaume-Uni. Le risque d'être tué en conduisant une moto est multiplié par plus de 20.

Au niveau de l'infrastructure, l'indicateur de risque est le taux d'accident.
Ce taux permet d'évaluer la sécurité primaire d'une infrastructure, c'est-à-dire le risque collectif sur cette route d'avoir un accident, sachant que le risque individuel peut s'écarter de ce risque collectif au regard de son propre comportement. Le risque d'être responsable d'un accident grave avec un taux d'alcool illégal est multiplié par 8.

Le risque d'être tué sur autoroute est cinq fois moindre que sur une route ordinaire hors agglomération. Ce taux représente bien le fonctionnement (du point de vue de la sécurité) d'une voie ou d'un réseau et il peut être comparé à la valeur de référence du type de voie identique. Si la valeur observée est significativement supérieure à la valeur de référence, on peut alors considérer que l'infrastructure étudiée peut voir sa sécurité améliorée par des aménagements.