Y-a-t-il une marge de tolérance sur les radars en Angleterre ?

Selon une associaationd'automobilistes, en France, il existe une  marge technique sur les vitesses constatées sur les radars automatiques. L'Angleterre a mis une marge de tolérance en plus de la marge  technique. Depuis 2011, ce même pays a désactivé 54% de ces radars fixes et figure parmi les trois meilleurs pays d'Europe.

Commentaire :

Il existe en France une tolérance (arrêté du 4 juin 2009  pour les radars fixes de 5 km/h pour des vitesses inférieures à 100km/h et de 5%
pour des vitesses supérieurs à 100km/h (et de 10 km/h et 10% pour les  radars mobiles). Un  dépassement d'un km/h en agglomération signifie une vitesse de 56 km/h et de 96 km/h hors agglomération.

En Angleterre, il existe également une tolérance recommandée par le  guide de la Police Nationale paru en 2000. Les équipements de mesure de  la vitesse sont testés et approuvés avec une tolérance maximum de 2  miles par heure pour les vitesses inférieures à 66 miles par heure et de 3 miles par heure au-dessus. A cette marge, les Forces de l'Ordre ont  la possibilité d'accepter, à leur appréciation, une marge pouvant aller  jusqu'à 10% au-dessus de la vitesse maximale autorisée.

Cela signifie que, sur autoroute où la vitesse est limitée à 70 miles par heure (113 km/h), en cas de contrôle de la vitesse, vous êtes sûrs
d'être verbalisé dès 80 miles (129 km/h) par heure mais vous pouvez  l'être seulement au-delà dès 73 miles (117 km/h).

Cette marge de 10% n'est pas toujours accordée selon les  circonstances et surtout selon les Polices qui sont territorialisées.
Depuis 2015 et la détérioration de l'accidentalité, certaines Police ont décidé de supprimer la tolérance de 10% sur certaines voies (autoroutes  ou rues). Quant à la Police écossaise, elle l'a supprimé la même année.
Un excès de vitesse quel que soit le dépassement est puni d'un retrait minimum de trois points.

Les radars fixes en Angleterre sont d'une ancienne génération  fonctionnant avec des appareils photographiques avec des pellicules
argentiques, le même appareil photo étant déplacé régulièrement d'une  boîte de radar à l'autre. C'est pourquoi ils sont progressivement
désactivés depuis 2011. Ils sont remplacés par des radars nouvelles  générations. Actuellement, les radars tronçons se généralisent (51 sites
couvrant 400 km) ainsi que les voitures-radars. Les Forces de l'ordre  sont tous équipées de radars lasers.

Par ailleurs, l'accidentalité au Royaume-Uni ne peut pas être comparé à la France tant il existe des disparités dans la nature du réseau : la
densité du réseau routier (km par million d'habitants) en France est  deux fois supérieur à celle d'Outre-manche, et dans la nature de la
mobilité (forte présence de 2RM en France avec 816 tués contre 353 en UK - données 2015).