DGO (document général d'orientation)

Définition :

Le DGO (document général d'orientation)  est le document qui définit, au niveau de chaque département, les orientations de la politique locale de sécurité routière pour une période de quatre ans. C'est un outil de programmation mais également  de mobilisation locale pour la lutte contre l'insécurité routière.

Ce document est préparé par les services départementaux de l'Etat. Il fait l'objet d'une concertation avec les acteurs locaux de la sécurité routière Co-signé par l'Etat et les collectivités territoriales, il doit permettre la mobilisation de l'ensemble des acteurs locaux autour d'actions et de véritables projets départementaux pour tenter de contribuer à l'objectif de diminution de l'accidentalité.

Il comprend une étude approfondie de l'accidentalité départementale sur les quatre dernières années, à partir de laquelle sont identifiés les enjeux spécifiques du département en plus de ceux identifiés au niveau national.

Sur la base de ces enjeux, vont être élaborés annuellement le Plan départemental d'actions de sécurité routière (PDASR) pour le volet prévention et le plan départemental des contrôles routiers (PDCR) pour le volet des contrôles-sanctions.

Commentaires :

C'est une circulaire du Délégué Interministériel à la Sécurité Routière du 19 octobre 1993, qui instaure, au sein de chaque département, un Document Général d'Orientation » (DGO). Depuis, chaque année, une circulaire adressée aux Préfets définit les objectifs assignés aux départements. Les DGO 2013-2017 s'achèvent et vont se mettre en place les DGO 2018-2022.

Après un certain tatonnement  qui s'était traduit par l'absence de directives pour l'élaboration des DGO 2013/2017, le ministère de l'Intérieur a diffusé le 11 avril 2017 une circulaire donnant instructions aux Préfets de département. Ce DGO devra être élaboré d'içi la fin de l'année 2017 afin d'être opérationnel dès le début de l'année 2018. La circulaire identifie les partenaires à associer à ce travail et propose une démarche en deux phases, la phase de diagnostic et la phase de propositions d'action. Un appui méthodologique est donné aux Préfets par l'intermédiaire d'un guide technique.