Temps de réaction

Définition :

Le temps de réaction d'un individu est le temps écoulé entre l'apparition d'un stimulus et le moment où l'individu réagit à ce stimulus. Il peut être décomposé en trois séquences: le temps nécessaire pour la perception du stimulus et son identification le temps nécessaire pour initier le processus de réaction et le temps nécessaire enfin pour choisir entre les différentes options possibles.

Commentaires :

Le temps de réaction est un paramètre fondamental en sécurité routière. Plus il est court, mieux il permet la manœuvre d'évitement ou d'entreprendre un freinage d'urgence. Ce temps intervient directement à travers la distance dite de réaction dans la distance d'arrêt si l'option choisie pour éviter une collision est de freiner .

Cette distance est celle parcourue entre l'apparition du stimulus et le moment où le conducteur décide d'appuyer sur la pédale de frein ou d'effectuer une manœuvre avec son volant.

En matière de conception routière, le temps moyen de réaction utilisé pour calculer certains paramètres comme les distances de visibilité est d'une seconde. Ce temps est admis pour un conducteur dit normal, en état de conduire et dans sa conduite sans être particulièrement concentré, ni distrait.

On y ajoute le temps écoulé entre la pression sur la pédale et le moment où le véhicule freine. Ce temps de réaction du véhicule est estimé à 0,40 seconde.

La vitesse pratiquée est donc un facteur déterminant. A 30km/h, la distance de réaction est de 12 mètres, soit l'équivalent de 3 longueurs de passage piéton ou un espace entre deux voitures, à 50 km/h, elle est de 21 mètres, à 90 km/h de 38 mètres, à 110 km/h de 46 mètres et à 130 km/h de 54 mètres, soit un espace entre 8 voitures !

Le stimulus dans la circulation est essentiellement visuel, plus rarement auditif ou tactile (éclatement d'un pneu par exemple).

Le temps de réaction suivant le stimulus varie en fonction de l'âge et du sexe. Il augmente selon différents états des individus en situation de conduite : état physiologique, état émotionnelle, ..

Il existe des tests psychométriques permettant de mesurer le temps de réaction. Les résultats montrent qu'il existe un optimum, pour les différents temps de réaction, qui se situe aux alentours de 20 à 25 ans. On note des dispersions plus importantes dans les périodes avant l'âge de 20 ans et après l'âge de 60 ans. Les temps de réaction auditifs sont presque deux fois plus courts que les temps de réaction visuels.

Le temps moyen de réaction à un stimulus visuel est de 0,75 secondes. Il peut descendre jusqu'à 0,40 seconde pour des jeunes conducteurs très concentrées sur leur  conduite et aller au-delà des 4 secondes pour des conducteurs en état d'ivresse.