Observatoire des vitesses

Définition :

Un observatoire des vitesses est un dispositif de recueil, d'exploitation et de publication de données relatives aux vitesses pratiquées par les usagers, avec l'objectif d'en suivre l'évolution.

Commentaires :

La vitesse est en rapport direct avec la fréquence et la gravité des accidents. C'est pourquoi il est important de suivre l'évolution des vitesses pratiquées pour comprendre l'évolution du nombre d'accidents et leurs conséquences. 

Cinq pays européens publient régulièrement des éléments de portée nationale relatifs aux vitesses pratiquées : la Belgique, le Danemark, la Finlande, la Grande-Bretagne et l'Irlande. Leurs dispositifs sont décrits dans une fiche produite par l'ONISR

En France, les mesures des vitesses pratiquées sont effectuées pour le compte de l'Observatoire national interministériel de
sécurité routière par une société d'études spécialisée dans le cadre d'un marché. Ces mesures se font par une méthode de sondage selon un protocole précis. Cet observatoire existe depuis 1980. Il a compté près de 300 points de mesure. Ce nombre a été réduit à une cinquantaine à partir de 2015 pour des questions budgétaires puis a pu répondre sa configuration antérieurs en 2017.

Les points sont situés sur des routes droites, planes, sans perturbation de trafic, et éloignés de plus de 1 km de tout élément singulier (carrefour, feux de circulation, modification de la VMA, etc). En agglomération, cette distance est ramenée à quelques centaines de mètres. Les points doivent également être éloignés de tout radar automatique, d'au moins 5 km hors agglomération et 3 km en agglomération.

L'ONSIR publie au moins une fois pas an un bilan de ces mesures, en général en septembre de l'année suivante et parfois des résultats trimestriels. Il est possible de consulter les résultats des dix dernières années.