Boulevard périphérique

Définition :

Route située à la lisière d'une ville et en faisant le tour avec pour vocation de permettret à la circulation de transit d'éviter le centre-ville

Commentaires :

D'une ville à l'autre, le terme »boulevard périphérique » peut prendre d'autres noms dont celui de voie de contournement ou voie périphérique. C'est toutefois le terme retenu par la réglementation du Code la Route à travers son panneau d'indication M10c3 qui désigne un accès à un boulevard périphérique. Ce boulevard peut revêtir des statuts juridiques différents d'une ville à l'autre ainsi que des règles de circulation différentes associées. La plupart des grandes villes se sont dotées d'un boulevard périphérique conçu comme une voie rapide urbaine à plusieurs voies séparées axialement, avec le statut de route express entraînant des interdictions de circulation pour les piétons et les cyclistes. Les deux sens de circulation sont souvent désignés « périphérique intérieur » (côté centre-ville) et « périphérique extérieur ».

Le boulevard périphérique le plus connu en France est celui de la ville de Paris, indiqué souvent BP sur les panneaux de signalisation. Il a la particularité d'avoir le statut de voie communale (en non départementale ou nationale comme souvent en Province) bien que le pouvoir de police soit au main du Préfet de Police de Paris. De fait, les règles de circulation, malgré son apparence autoroutière et ses échangeurs dénivelés, sont spécifiques. La vitesse maximale autorisée est 70 km/h. Elle a été abaissée de 10 km/h en 2014 (décret du 3 janvier). Les accès bénifice de la priorité à droite car il n'existe pas de voie d'insertion.