Mesure 2 : sensibilistation des jeunes

Mesure n° 2 : Généralisation d’un module de sensibilisation à la sécurité routière en classe de seconde dès la rentrée 2015, ainsi que lors des journées de défense et de citoyenneté suivies par les jeunes à partir de leur 18ème année. Alors que la formation à la sécurité routière s’interrompt aujourd’hui en classe de 3ème, il s’agira de mieux préparer les jeunes à devenir des usagers responsables jusqu’à l’âge du permis de conduire.

Commentaires :

Le principe d'assurer la continuité du "continuum éducatif" à la sécurité routière est une bonne mesure. Après l'EPR, l'ASSR 1 et l'ASSR 2 qui sont des épreuves de connaissance marquant l'enseignement de la sécurité routière en primaire puis en secondaire, il manquait un maillon entre le secondaire et l'obtention de l'examen théorique du code de la route.

La difficulté est de pouvoir dispenser un tel module de sensibilisation compte tenu de la grande diversité des parcours post-secondaires. La meilleure solution serait probablement que cette sensibilisation se traduise par l'obtention de l'examen théorique dès l'âge de 15 ans ( pusique c'est maintenant l'âge de l'accès à la conduite accompagnée). Cela motiverait davantage les jeunes et les formateurs pour faire cette sensibilisation et permettrait de concentrer le coût de la formation au permis de conduire sur la pratique réelle de la conduire.