mesure 6 : baisse du taux d'alcool

Mesure 6 : Abaissement du taux légal d’alcoolémie de 0,5 g/l à 0,2 g/l pour les conducteurs novices (3 ans après le permis, ramenés à 2 ans après le permis s’il a été précédé d’un apprentissage par conduite accompagnée). Les accidents de la route sont la première cause de mortalité des 18-25 ans.

Commentaires :

Cette mesure va dans le bon sens. Elle reste timide puisqu'elle ne s'applique qu'aux conducteurs novices alors qu'elle devrait être généralisée depuis longtemps.

L'alcool au volant est une des causes principales de la mortalité au volant. Depuis plus de trente ans, tout le monde connait le slogan "boire ou conduire, il faut choisir" et sa véracité. Pourtant, la réglementation tergiversait pour être en cohérence avec cette réalité.

Curieusement, cette mesure ne fait pas l'unanimité, notamment au motif que cette mesure n'affectera pas ceux qui  boivent beaucoup et au fait que 80% des accidents mortels impliquent un conducteur ayant un taux très supérieurs à 0,5g/l (lire la rubrique débat).

Or, cette mesure est la seule mesure parmi les 26 pouvant avoir un effet immédiat car l’hypothèse peut être faite qu’elle aura un effet induit globalement sur tous les conducteurs et notamment ceux qui boivent beaucoup. Plus la peine de se torturer l'esprit pour savoir si vous dépassez le seuil légal ou de se donner bonne conscience en limitant sa consommation, le seuil est dépassé au premier verre.

Cette mesure ne peut donc aller contre la sécurité routière. Une bonne évaluation de cette mesure permettra rapidement de mesurer si l’hypothèse est avérée et donc si la mesure mérite d’être généralisée.