Radar pédagogique

Définition :

Le radar pédagogique est un matériel implanté sur le trottoir ou en bordure de chaussée indiquant à l'usager instantanément de façon dynamique  et individualisée  la vitesse à laquelle il circule et lui donnant éventuellement un message d'alerte si sa vitesse est supérieure à celle qui est autorisée.

Il comprend un caisson comprenant un écran affichant la vitesse et un capteur détectant les véhicules jusqu'à une centaine de mètre.

La réglementation appelle ces radars des panneaux d'indication et d'alerte individualisées sur la vitesse.

Commentaire :

Ce dispositif a connu une certain publicité en 2011 lorsque le Ministère de l'Intérieur a annoncé que chaque panneau d'annonce d'un radar fixe serait désormais systématiquement remplacé par un pédagogique. Finalement, ce ne fut qu'un effet d'annonce, la mesure étant coûteuse et uniquement pour calmer une polémique qui se faisait jour sur le caractère "piégeant" des radars fixes. Le terme pédagogique traduit le fait que le dispositif informe l'usager de la règle sans pour autant le sanctionner

Ces radars étaient déjà parfois utilisés en ville, notamment aux abords des écoles. Une évaluation de ces radars en ville faite en 2010 a montré que ce dispositif avait une certaine efficacité dans son domaine d'emploi. L'efficacité du dispositif varie avec le lieu d'implantation. Il serait plus efficace aux endroits où l'usager perçoit le danger et comprend la nécessité de diminuer sa vitesse comme les zones de travaux.

Son efficacité est importante pendant la semaine où est implanté le radar, les véhicules arrivant vite baissant d'avantage leur vitesse que ceux qui arrivent doucement. Par ailleurs les radars pédagogiques gardent un effet novateur qui fait que la plupart des usagers réduisent leur vitesse. Avec l'accoutumance, l'effet novateur diminue et les usagers qui respectent la vitesse maximale autorisée ne changent plus leur vitesse. Le radar pédagogique garde une légère influence sur les usagers qui vont significativement plus vite que la vitesse maximale autorisée. De plus, les radars pédagogiques sont surtout efficaces au niveau des écoles, donc en milieu urbain.