Rouge de dégagement

Définition:

Le terme rouge de dégagement est la période dans un carrefour géré par des feux de circulation permettant à un véhicule engagé à la dernière seconde de jaune fixe  ou à un piéton engagé à la dernière seconde de vert, de dégager la zone des conflits en temps utile, le passage piéton pour le piéton, la distance entre la ligne d'effet du feu en début de carrefour et le passage piéton situé en sorite du carrefour.

Commentaires :

Les vitesses admises pour le calcul de la durée du rouge de dégagement sont  de dix mètres par seconde pour les véhicules et d'un mètre par seconde  pour le piéton. L'article 110-C-2 de l'instruction  interministérielle de la signalisation - 6 ème partie  ainsi rédigé  constitue une recommandation. Il laisse la possibilité d'y déroger selon les circonstances.

Cette règle ne pose pas de problème entre véhicule quoique la durée de dégagement est parfois un peu courte pour un vélo. Elle pose problème pour le piéton dans la mesure où il prend l'information  non pas au départ de la traversée mais en fin de traversée sur les  figurines du signal piéton (R12) d'où l'apparition du rouge alors qu'il  est en train de traverser. Elle n'est pas comprise car le piéton, surtout les personnes âgées. De surcroît, contrairement au Japon, il n'y a pas de rouge intégral pour les véhicules sur toutes les branches du  carrefour. Le piéton doit donc gérer l'arrivée de voiture tournant à  droite.Il doit maintenant aussi gérer les cyclistes qui peuvent tourner à droite alors que le feu des véhicules est rouge !

Comment remédier à ce problème ?

Il ne faut surtout pas réduire le rouge de dégagement. Il faudrait même  l'allonger pour que les personnes âgées traversent tranquillement en  prenant une vitesse plus lente de 0,8 m par seconde. Une possibilité en  cours d'expérimentation en France est de donner la durée de traversée  restante au  piéton avant qu'il débute sa traversée. Ce sytème est très courant en Asie. D'ailleurs, Strasbourg a demandé à faire une expérimentation. Tu devrais suivre cela de près ( Arrêté du 2 août 2017 relatif à l'expérimentation d'un décompteur de temps  d'attente piéton associé au signal pour piétons au droit de quatre  traversées piétonnes sur le territoire de l'Eurométropole de Strasbourg )
 Il faudrait aussi se reposer la question de la conception du carrefour et  du passage piéton. Une des règles de l'art figurant dans tous les guides du CEREMA est de réduire les distances de traversée. Ce n'est pas  appliqué par les gestionnaires de voirie, souvent pour assurer une  meilleure fluidité de trafic, ce qui n'est pas avéré. C'est pourquoi je  milite depuis très longtemps pour un audit périodique et obligatoire de  sécurité des routes et des rues par des organismes indépendants.