Prise de risque

Définition :

La prise de risque pour un usager de la route est l'adoption d'un comportement face à une situation qui accroît les probabilités d'avoir un  accident.


Commentaires :


La prise de risque peut être involontaire ou volontaire souvant le niveau de connaissance de l'individu. Dans la plupart des théories du comportement, il est pris comme principe que la prise de risque est volontaire au regard de la perception qu'en a l'individu. Dés lors, il existe

quatre modèles de  prise de risque, le modèle de l'homéostasie du risque de Wilde (Wilde 1982), celui  du risque zéro de
Näätänen et Summala (Naatanen and Summala 1974), celui de l'évitement de la menace de Fuller (Fuller 1984) et celui du modèle hiérarchique du risque de Van der Molen (Van der Molen and Bötticher 1988).

Dans le modèle de Wilde, le sujet vise à maintenir un niveau constant de risque subjectif alors que les trois autres modèles optent pour le risque que le sujet cherche à éviter (risque proche de zéro).

Ce dernier modèle a été enrichi (Michon 1980) en identifiant trois niveaux de risque: le niveau stratégique qui concerne la planification du trajet au moment du déplacement (acception du risque), le niveau tactique qui concerne le choix procédural d'une action spécifique, d'une manœuvre donnée (prise de risque) et le niveau opérationnel qui se décline en deux types de fonctionnement : le comportement opérationnel normal, qui
consiste en un ajustement continu (vitesse et trajectoire) à l'environnement routier et, les réactions d'urgence qui visent à faire face à des dangers soudains.


Le modèle hiérarchique a trouvé sa traduction dans l'éducation routière à travers la matrice dit GADGET


Pour autant, rien ne permet d'affirmer que tous les usagers ont conscience du risque et que donc la prise de risque soit toujours volontaire.