Verglas

Définition :

Le verglas se forme quand l'air est humide et le sol froid, quand la température est proche de zéro degré. Il est souvent présent dans les zones humides : fond de vallée ou en bord de rivières ou d'étangs, routes en sous-bois ou bordées d'arbres, routes de montagne, sur et sous les ponts. Une pluie tombant sur un sol froid et sec recouvre immédiatement la chaussée d'un verglas.

Commentaires :

Le verglas est un phénomène particulièrement plus dangereux car il est invisible et surprend le conducteur à des vitesses souvent rapides.

Le verglas est pratiquement impossible à détecter sauf en cas de pluie verglaçante. C'est particulièrement dans les zones de décélération que le risque est important de perte le contrôle de son véhicule sur une plaque de verglas (carrefour, virage et bretelle, descente, ..). Le risque est d'autant plus grand que la conduite est heurtée ou saccadée (pratique de forte accélération ou décélération).


La fiche accident précise l'état de la chaussée lorsqu'elle est verglacée.

On recense chaque année, selon la rudesse des hivers, en moyenne 500 accidents sur des routes verglacées dont une cinquantaine est mortel et faisant 500 à 600 victimes. Ils se produisent à 60% hors agglomération, principalement sur les routes secondaires.




 
 
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
 
 
 
 
Avant
de partir
quand le verglas ou la neige est à craindre ou quand il est
annoncé par la météo : pour un trajet en rase campagne, retarder le départ
où dans le cas pluies verglaçantes généralisés ou de très fortes averses de
neige, annuler le déplacement si cela est possible.



 Adopter pendant le voyage une conduite douce.



Si l'on
se rend compte que l'on roule sur le verglas,
ne pas
freiner mais réduire progressivement sa vitesse. Utiliser plutôt le frein
moteur. En cas de dérapage, ?