Vitesse de circulation

Définition :

La vitesse de circulation est la vitesse à laquelle se déplace la plupart des véhicules dans une voie de circulation.

Commentaires :

Il existe une loi fondamentale qui relie la vitesse de circulation et le débit d'une infrastructure (nombre de véhicules passant à l'instant t à un endroit). Le débit est une fonction quadratique de la vitesse, ce qui donne une forme parabolique à la courbe avec un point d'inflexion autour de 70 km/h correspondant généralement au débit maximal d'une voie. 

Au-delà de cette vitesse, le trafic est dans un état dit fluide. Il y a peu d'interaction entre les véhicules. Les distances de sécurité sont naturellement respectées. La vitesse n'est pas influencée par la présence des autres. On parle de vitesse libre.  Dans cette circulation fluide, c'est le conducteur qui détermine sa vitesse de circulation en fonction de son environnement, de son véhicule et sa relation avec la réglementation. Ce denier peut s'affranchir des vitesses maximales autorisées.

Lorsque le trafic augmente, il s'établit un nouvel état. La distance de sécurité se réduit. Les véhicules sont plus proches les uns des autres. La circulation reste fluide mais la vitesse de circulation a baissé. Sur les chaussées à plusieurs voies, la circulation se fait en file avec des files allant plus ou moins vites par rapport aux autres.

Au-delà d'un certain débit, la vitesse de circulation chute. On s'approche d'un état de saturation, voire de bouchon qui peut être provoqué par le moindre incident ou accident.

En circulation plus dense, une vitesse de circulation s'établit, fortement induite par la vitesse maximale autorisée. Cette vitesse fluctue en fonction du débit et de la distance de sécurité que s'accordent" les véhicules.