11 octobre 2019 : baisse non significative de la mortalité routière en septembre

Selon le baromètre de l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), 313  personnes ont perdu la vie sur les routes de France  métropolitaine en septembre 2019. Comparé au mois de septembre 2018, 9 personnes de moins ont été tuées, soit une baisse non significative de  -2,8 %. Sur les trois premiers trimestres de l'année, la mortalité est en hausse de 1% et en année glissante sur les 12 derniers mois, la mortalité routière est en baisse de - 1%.


Rappelons que doit être considédérée comme non significative une hausse ou une baisse comprise entre plus ou moins 5%, correspondant à la marge d'incertitude résultant de l'extrapolation faite pour raisonner selon la mortalité à trente jours. 


Cette baisse aurait pu être significative si l'on avait pris en compte uniquement les automobilistes, leur baisse de la mortalité étant de l'ordre de -12%. Septembre étant un mois météo sensible, cette baisse est "neutralisée" par la hausse de la mortalité de plus de 20% des deux-roues, usagers encore très présents sur les routes lorsque les températures restent clémentes. Lire la suite de l'analyse à la rubrique le baromètre mensuel de l'accidentalité - Septembre