18 février 2018 : Publication d'un rapport européen sur les limitations de vitesse

Selon une nouvelle étude publiée par le Conseil européen pour la sécurité des transports (ETSC), les vitesses excessives restent un problème majeur dans la perspective d'un vote important qui aura lieu prochainement au Parlement européen sur les futures technologies de sécurité obligatoires dans les véhicules. Des chercheurs ont examiné le nombre de véhicules qui circulaient au-dessus de la vitesse maximale autorisée sur différents types de route dans les pays capables de fournir de telles donnéesDes chercheurs ont examiné le nombre de véhicules qui circulaient au-dessus de la vitesse maximale autorisée sur différents types de route dans les pays capables de fournir de telles données. Sur les routes urbaines, où se produisent 37% de tous les décès sur les routes de l'UE, les chercheurs ont constaté qu'entre 35% et 75% des observations de vitesse des véhicules étaient supérieures à la vitesse légale. Sur les routes rurales non autoroutières, où se produisent 55% de tous les accidents de la route dans l'UE, entre 9% et 63% des observations de vitesse des véhicules étaient supérieures à la limite de vitesse. Sur les autoroutes, où se produisent 8% de tous les accidents de la route dans l'UE, entre 23% et 59% des vitesses de véhicule observées étaient supérieures à la limite de vitesse. Ce rapport met également en évidence les mesures liées à la vitesse actuellement mises en œuvre dans les États membres de l'UE. En particulier, il a noté des progrès dans la réduction de la vitesse sur les routes rurales. Le rapport rappelle que la France a récemment abaissé la limite de vitesse sur les routes rurales sans barrière médiane de 90 km/h à 80km /h. et qu'une première analyse effectuée par le CEREMA a révélé 116 décès de moins sur les routes rurales sur ces routes à 80 km/h par rapport à la moyenne 2013-2017 sur les mêmes routes pour le second semestre 2018. L'Espagne a également annoncé un passage de 100 km/h à 90km/ h pour son réseau routier rural à grande vitesse, tandis que la Flandre, la région nord de la Belgique, est également passée de 90 km/h à 70 km/h en 2017. Certains des pays affichant les meilleures performances de sécurité en Europe ont des VMA  plus basses sur les routes rurales dont la Suède à 70 km/h avec 27 morts par million d'habitants. La Norvège (26),la Suisse (26), le Danemark (37) et les Pays-Bas (37) ont tous fixé la limite à 80 km/h.

Commentaires :

Une vitesse excessive et inappropriée est responsable d'environ un tiers des collisions mortelles et constitue un facteur aggravant dans la plupart des collisions. La réduction des vitesses pratiquées demande une combinaison de mesures comprenant une infrastructure améliorée et des VMA crédibles, associée à un contrôle/sanction. Au niveau du véhicule, les auteurs de l'étude propose aussi  l'assistance intelligente à la vitesse, un système d'aide à la conduite disponible aujourd'hui dans tous les véhicules en vente.  Le 21 février, la commission du marché intérieur du Parlement européen (IMCO) votera sur de nouvelles normes essentielles en matière de sécurité des véhicules dans l'UE, qui incluent une proposition visant à faire de l'ISA une technologie obligatoire sur tous les nouveaux véhicules à partir de 2022.  Les auteurs de l'étude estime que cette mesure unique pourrait à terme réduire le nombre de morts sur les routes européennes de 20%. L'ensemble des mesures de sécurité envisagées sur les véhicules devrait permettre d'éviter plus de 25 000 décès entre 2022 et 2037, mais seulement s'il est adopté dans son intégralité.