1er janvier 2019 : Modification des conditions d'obtention du brevet de sécurité routière


L'arrêté du 18 décembre 2018 modifie l'arrêté du 8 novembre 2012 fixant les conditions d'obtention du brevet de sécurité routière correspondant à la catégorie AM du permis de conduire. Cet arrêté rentra en vigueur le 1er mars. Il s'agit de la mesure n° 15 décidée par le Comité interministériel de la sécurité routière du 9 janvier 2018. Elle a pour objet de moderniser les contenus des formations de sept heures pour la conduite des deux-roues motorisées, afin de protéger et responsabiliser les usagers de ces véhicules. Le volume horaire de la formation passera de 7 à 8 heures, cette durée de 8 heures devenant une durée minimale. L'arrête créé un livret de formation pour le brevet de sécurité routière correspondant à la catégorie AM du permis de conduire, Elle fixe un volume horaire minimal pour les séquences de formation à la conduite hors et en circulation sur les voies réservées à la circulation publique pour une meilleure adaptation de l'enseignement dispensé aux besoins spécifiques des élèves, Elle impose la présence de l'un au moins des parents ou du représentant légal de l'élève mineur, dans le cadre d'une séquence de sensibilisation aux risques routiers, afin de les impliquer.

Commentaires :

L'accidentalité des deux-roues motorisé reste un sujet majeur pour la sécurité routière. C'est près d'un quart de la mortalité. Il n'est donc pas étonnant que des mesures soient prises pour réduire le risque ce type de déplacement d'autant que certaines mesures comme le remontée de file a tendance à l'encourager ou pour le moins à ne pas le dissuader. Cet encouragement se confirme dans le fait que la France est un des rares pays européens où l'âge légal pour conduire un cyclomoteur est fixé à 14 ans contre 16, voir 18ans  en fonction de la vitesse maximale autorisée (45 km/h en France contre 25 par exemple en Allemagne). Autant que la formation, c'est probablement sur ces deux questions (âge et vitesse maximale) auquel peut s'ajour le niveau d'équipement de protection individuelle que des progrès sont possible.