21 juin 2019 : la mortalité routière repart-elle à la baisse ?


Selon le baromètre de l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), 248 personnes ont perdu la vie sur les routes de France  métropolitaine en mai  2019. Comparé au  mois de mai 2018 où l'on avait déploré 268 morts sur ces routes, 20 personnes de moins ont été tuées, soit une baisse de -7,5%.  En année glissante sur les 12 derniers mois, il apparait  une baisse de - 4,1 %.

Depuis le début de l'année, la mortalité est stable comparé aux cinq premiers mois de l'année 2018.

Mai 2019 constitue le deuxième mois consécutif de baisse significative de la mortalité après trois mois de hausse faisant craindre une inversion de tendance de la mortalité.

 La curiosité du moi de mai comparé à celui d'avril est que la baisse de ce mois est entièrement due à la baisse de la mortalité des usagers vulnérables, celles des usagers automobilistes étant stable soit la situation inverse du mois d'avril. Pour autant, l'effet calendaire avec le week-end de Pentecôte en mois aurait dû avoir un effet à la baisse pour les automobilistes mais aussi pour les deux-roues. Il a visiblement influé que pour ces derniers d'autant que ce mois a été plutôt maussade. 

Il convient maintenant d'être attentif à l'évolution de la mortalité pour les trois mois à venir qui furent déterminant dans le bilan de l'année 2018, comme souvent l'est la période de l'été.

Lire l'analyse des mois de mai des années précédentes